Domicile » Automobile » Assurance auto au Québec : 4 questions pour tout comprendre 

Assurance auto au Québec : 4 questions pour tout comprendre 

Par IntFormalities
Publié le 28 octobre 2022
Temps de lecture estimé : 7 minutes

L’assurance automobile est obligatoire au Québec. Il existe plusieurs types d’assurance pour vous couvrir en cas d’accident causé ici au Québec ou ailleurs dans le monde. Pour s’y retrouver dans le régime d’assurance, notre article complet fait le point sur tout ce que vous devez savoir. Nous répondons à 4 questions sur l’assurance auto au Québec.

Comment choisir la meilleure assurance auto au Québec
L’assurance automobile est obligatoire au Québec.

1- Quels types d’assurances automobiles existent au Québec ?

Au Québec, tous les résidents sont couverts par l’assurance publique de la SAAQ. Mais lorsque vous êtes propriétaire d’une voiture, vous devez obligatoirement souscrire un contrat d’assurance privée.

L’assurance publique de la SAAQ

Le régime public de la SAAQ (Société de l’assurance automobile du Québec) couvre tous les Québécois pour les dommages corporels (blessures, décès, etc.). Cela concerne tous les résidents, sans exception, qu’ils aient ou non leur permis de conduire. Cette assurance vous couvre lorsque vous êtes blessé lors d’un accident avec un véhicule routier au Québec ou partout dans le monde.

L’assurance publique offre une couverture sans égard à la responsabilité de quiconque. Cela signifie que vous serez indemnisé par la SAAQ, même si vous êtes responsable de l’accident. En partant de ce principe, vous ne pourrez pas intenter de poursuites contre l’auteur de l’accident.

En cas d’accident, votre contribution d’assurance automobile publique permet de :

  • obtenir un revenu de remplacement si vous ne pouvez pas travailler ;
  • adapter votre domicile ou votre véhicule ;
  • payer vos soins professionnels (traitements de physiothérapie par exemple) ; 
  • payer vos médicaments ;
  • accompagner votre retour aux études ou au travail.

L’assurance privée 

Au Québec, si vous êtes propriétaire d’un véhicule, vous avez l’obligation d’avoir une police d’assurance responsabilité civile pour un minimum de 50 000 $. Car contrairement à l’assurance publique, cette assurance obligatoire couvre les dommages matériels causés à autrui en cas d’accident.

Les compagnies d’assurances proposent des contrats basés sur la Formule de Police du Québec, qui prévoit 2 parties : la responsabilité civile obligatoire et l’assurance optionnelle.

2- En quoi consiste l’assurance privée au Québec ?

Zoom sur l’assurance privée au Québec.

L’assurance obligatoire

Vous devez impérativement avoir une assurance de 50 000 $ minimum pour couvrir votre responsabilité civile au Canada et aux États-Unis. Cette assurance voiture minimum est obligatoire. Conduire sans cette assurance est passible d’une lourde amende et d’une suspension de permis de conduire.

L’assurance minimum fait partie du Chapitre A de la Formule de Police du Québec et vous permet d’être assuré « d’un bord ». Ce qui signifie qu’elle couvre les dommages que vous cause à autrui lors d’un accident, et notamment :

  • les dommages matériels que vous causez à une autre personne avec votre véhicule ;
  • les blessures et les dommages corporels que vous causez à autrui et qui ne sont pas couverts par la SAAQ ;
  • les dommages causés à votre véhicule en cas de collision si vous n’êtes pas responsable.

En revanche, si vous êtes responsable de la collision, vous devez avoir souscrit un contrat d’assurance optionnelle pour être couvert.

L’assurance optionnelle

Comme son nom l’indique, l’assurance optionnelle n’est pas obligatoire. Elle fait partie du chapitre B de la Formule de Police du Québec et permet de couvrir les dommages sur votre propre véhicule, même lorsque vous êtes responsable de l’accident ou de la collision. Grâce à l’assurance optionnelle, on dit que vous êtes assuré des « deux bords ». 

Votre couverture dépendra donc des options choisies :

  • les dommages sur votre véhicule suite à une collision avec un autre véhicule, ou suite à un renversement (même lorsque vous êtes responsable) ;
  • les dommages causés sans collision (incendie, inondation, grêle, vol, vandalisme) ;
  • la protection tous risques ;
  • les risques spécifiques (explosion, tremblement de terre).
En quoi consiste l’assurance privée au Québec ?
Vous devez impérativement avoir une assurance de 50 000 $ minimum pour couvrir votre responsabilité civile au Canada et aux États-Unis.

3- Combien coûte une assurance automobile ?

Comment sont calculées les primes d’assurance ? On vous explique tout.

Le prix de l’assurance automobile publique

Le montant de la contribution d’assurance de la SAAQ est réévalué tous les 3 ans par un conseil d’experts indépendants. Ils analysent le nombre de décès et de blessés et les coûts d’indemnisation des victimes. Le montant peut donc varier en fonction des chiffres des années précédentes. Cette contribution d’assurance est réglée en une fois, lors de votre renouvellement de permis de conduire. En 2021, elle était de 87,28 $.

Les tarifs de l’assurance auto privée

Les primes d’assurance privée dépendent de chaque compagnie d’assurance. Elles sont calculées en fonction de votre âge, de votre sexe, de votre dossier de conduite, de votre lieu de résidence, de votre véhicule, du type d’utilisation que vous en faites, etc.Pour estimer le montant de vos cotisations mensuelles, vous pouvez vous rendre sur un comparateur en ligne. Pensez à bien estimer vos besoins et à comparer les formules.

Vous devez avoir à l’esprit que certaines protections sont assorties de franchises. La franchise, c’est le montant que vous aurez à régler vous-même en cas de réclamation. Plus le montant de la franchise est élevé, plus vos mensualités sont faibles.

Il n’y a pas de franchise si vous n’êtes pas responsable de l’accident. C’est votre assurance responsabilité civile qui vous couvrira.

Combien coûte une assurance automobile ?
Cette contribution d’assurance est réglée en une fois, lors de votre renouvellement de permis de conduire.

4- Comment souscrire un contrat d’assurance automobile au Québec ?

Votre contribution d’assurance publique est payée en même temps que votre permis de conduire. Lorsque vous le renouvelez, vous réglez à une nouvelle contribution pour vous couvrir durant la validité de votre permis.

Pour souscrire un contrat d’assurance automobile obligatoire dans une compagnie privée, prenez le temps de comparer les différences de protection, de franchise et de primes avant de vous engager. Votre assureur vous indiquera les démarches pour vous inscrire. 

Sachez que votre contrat se renouvellera de manière automatique et avec les mêmes conditions. Cependant, vous êtes en droit de le résilier n’importe quand et sans avoir à donner d’explications. Dans ce cas, vous devrez en aviser votre assureur par écrit. Il devra vous rembourser les éventuelles primes payées en avance.

En cas de difficultés à vous assurer, aidez-vous de cette vidéo d’Info assurance :

Vous voilà informé sur le système d’assurance auto au Québec, prêt à rouler en toute sécurité !

Share this post

You may also like…

Contactez nous

Vous souhaitez nous contacter ?

Nous serions ravis de vous entendre…

Cliquez ci-dessous pour accéder à notre formulaire de contact.